L'Eau-forte et le bassin de Manapany

L’Eau-forte porte bien son nom : on y entend le bruit des vagues qui se brisent à ses pieds, sur les rochers noirs de la côte sud de l’île.

Deux grandes fenêtres et une petite véranda d’où admirer l’océan et sa lointaine ligne d’horizon. Et, entre octobre et mars, de magnifiques couchers de soleil dans l’eau, tout près de la Petite Ile (îlot refuge d’oiseaux marins comme le noddi).

Le petit jardin qui surplombe la mer invite à la détente et à l’observation. On s’y sent un peu comme un marin sur le pont de son navire, sauf que ça ne tangue pas.

 

A toute heure du jour on peut surprendre le lézard vert de Manapany (espèce protégée par la convention de Washington) qui grimpe sur les murs ou les troncs d’arbre. Il est facile aussi d’apercevoir les pailles en queue qui nichent dans les grandes falaises en face du meublé. Les hirondelles (ou salanganes)viennent plutôt le soir, tout comme les chauves-souris dont on distingue les formes noires voltigeant dans les dernières lueurs du crépuscule. Certains matin sous la fenêtre qui surplombe la mer on voit clairement les poissons perroquets bleu turquoise. Et quelques fois, pendant l’hiver austral, on réussit à apercevoir les baleines à bosse qui font une halte dans la baie accompagnées par leurs baleineaux .